cinéma
en 1 coup d'œil
plus en détail
 

YOKOGAO

Koji Fukada  

Ichiko est infirmière et travaille pour une famille dont elle fait maintenant presque partie. Mais lorsque la sœur cadette disparaît, les médias révèlent bientôt que le ravisseur n’est autre que le neveu d'Ichiko…
 mémo  dès le 29 janvier INEDIT EN SUISSE ! / dès 16 ans
1h51 / Japon / 2019

Cinéma ABC

Plein tarif 14.– / Réduit 11.– / Membres 10.–
 

YOKOGAO

Koji Fukada  

âge légal et conseillé 16 ans
Ichiko est infirmière à domicile. Elle travaille au sein d'une famille où elle est considérée comme un membre à part entière. Ichiko aide également Motoko, la soeur aînée, qui veut être infirmière. Un jour, Saki, la soeur cadette, disparaît. Motoko, devenue avec le temps son amie et confidente, accuse Ichiko. S'ensuit une frénésie médiatique qui met littéralement l'héroïne le dos au mur, l'obligeant à affronter les fantômes de son passé et à développer un désir de vengeance.

Les films de Koji Fukada mettent toujours à mal la stabilité de façade de la société japonaise. Celui-ci ne fait pas exception. La frénésie médiatique exacerbée autour d’une affaire d’enlèvement piège Ichiko – encore qu’elle ne soit pas si innocente. Comme le suggère le titre YOKOGAO (profil latéral), elle a plus d’une histoire à raconter dans ce récit de mise en garde, qui insiste sur ce qu’il en coûte de passer certaines choses sous silence et de partager celles qui devraient rester secrètes.
YOKOGAO2.jpgYOKOGAO1.jpgYOKOGAO6.jpg

Extrait