cinéma
en 1 coup d'œil
plus en détail
 

ADORATION

Fabrice Du Welz  

Dernier volet de la Trilogie des Ardennes, initiée avec CALVAIRE et ALLÉLUIA, ADORATION se veut être un film épuré, une sorte de prière, de poème et de rite initiatique pour deux adolescents dont l'amour est total et absolu.
Lu 24 février 20h45
Ma 25 février 20h45
 mémo  Sa 29 février 18h15
 mémo  Di 1 mars 18h15
 mémo  Lu 2 mars 18h15
 mémo  Ma 3 mars 18h15
fiction / dès 16 ans
1h38 / Belgique / 2019

Cinéma ABC

Plein tarif 14.– / Réduit 11.– / Membres 10.–
 

en complément


Ce qu'ils en disent...
Revue de presse non-exhaustive
pdf

ADORATION

Fabrice Du Welz  

âge légal et conseillé 16 ans
Paul, un jeune garçon solitaire de 14 ans. Sa mère est femme de ménage dans une clinique psychiatrique et son père les a quittés il y a déjà très longtemps. Une nouvelle patiente arrive à la clinique. Elle s'appelle Gloria, c'est une adolescente trouble et solaire. Paul tombe follement amoureux et s'enfuit avec elle loin du monde des adultes. Ils veulent rejoindre le « havre de paix » décrit par Gloria : la maison de son grand-père, sur la côte de granit rose en Bretagne. Les voici embarqués vers un pays où l'on arrive jamais…

ADORATION nous embarque dans l’épopée de deux jeunes enfants, en les regardant réaliser ce qui a pu être pour chacun de nous un rêve adolescent de liberté et d’amour. Le comédien, Thomas Gioria, est bouleversant dans cette figure du saint, à l’instar de L’Idiot de Dostoïevski. Pétri de compassion et de douceur, il est fort de sa grande fragilité. Fantine Harduin, découverte dans le dernier film de Michael Haneke, HAPPY END, réussit la tâche difficile pour une comédienne d’alterner différents états émotionnels d’une force terrible.
Mathilde Henrot
A1.jpegA2.jpegA3.jpegA4.jpgA5.jpg

Bande-annonce