scènes
en 1 coup d'œil
plus en détail

IMPOSTURE POSTHUME

Joël Maillard  

En 2099, âgé de 121 ans, le cerveau particulièrement bien conservé grâce à la médecine régénérative, un certain Joël Maillard grave ses souvenirs (ou alors sa dernière pièce) sur un morceau de plastique (son assistant robotique n’ayant pas trouvé de papier). Des siècles plus tard, des archéologues découvrent ce manuscrit, qui est l’un des rares témoignages écrits relatifs à la vie sur Terre dans la seconde moitié du 21e siècle à n’avoir pas disparu…
 mémo  Je 28 mai 19h00
 mémo  Ve 29 mai 20h30
théâtre / dès 14 ans
environ 85 min

Temple Allemand

Plein tarif 25.– / Réduit 15.– / Membres 10.–

IMPOSTURE POSTHUME

Joël Maillard  

écriture, mise en scène, jeu Joël Maillard
coopération artistique Nicole Genovese
regards Joëlle Fontanaz, Halory Goerger
scénographie Christian Bovey
lumière, direction technique Gaël Chapuis
régie lumière-vidéo Gaël Chapuis
création sonore Charlie Bernath et Louis Jucker
régie son Charlie Bernath
vidéo Daniel Cousido
photogrammes David Gagnebin-de Bons
production et administration Tutu production
diffusion et accompagnement Infilignes - Delphine Prouteau
 
production Cie SNAUT
coproduction Arsenic - Centre d'art scénique contemporain, Théâtre Saint-Gervais, Le Phénix - Scène nationale de Valenciennes

"Il me reste au maximum 50-60 ans à vivre. Qui peut dire si, à l'heure de mon agonie, l'aide-soignant qui m'accompagnera avec bienveillance vers l'au-delà sera un être humain?
Et si mon aide-soignant est un robot, prononcera-t-il les derniers mots de réconfort en sachant qu'il ne sait pas ce qu'est la mort, comme nous tous?
Aura-t-il appris à générer de jolis poèmes inédits à partir des morts "Joël", "sommeil", "départ" et "inconnu"?
Ou alors aura-t-il développé, de par sa nature non biologique, une compréhension du non-être beaucoup plus complète, voire concrète ,que nous autres?
Leur intelligence et la nôtre seront-elles un jour indistinguables?
Cesseront-ils de simuler?
Pour l'instant c'est inconcevable, mais est-on sûr que cela le restera toujours? Les spécialistes ne s'accordent pas sur ce point.
Je trouve que c'est une chance, ça, de vivre dans une époque où on ne sait pas encore. À part peut-être la découverte de preuves irréfutables de l'inexistence de(s) Dieu(x), je ne vois pas quel autre événement pourrait égaler en retentissement le big bang métaphysique que représenterait l'émergence de consciences outre-humaines."
Joël Maillard

soutiens Ville de Lausanne, Canton de Vaud, Loterie Romande, Corodis, Pro Helvetia, Fondation Leenaards, Pour-cent culturel Migros, Fonds culturel de la Société Suisse des auteurs (SSA), Fondation Suisse des Artistes Interprètes, Fondation Jan Michalski
Imposture.jpgImposturePosthume.jpg