scènes
en 1 coup d'œil
plus en détail

LOVE ?

PETITE ANATOMIE DU SENTIMENT AMOUREUX
par la compagnie odd productions  

Une fantaisie musicale et théâtrale où trois interprètes, tous sexes confondus, se mettent en quête des origines de l’amour. Au fil de chansons d’amour d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs, ils s’interrogent sur leur vie sentimentale et s’aiment. Ils philosophent, se trouvent et se perdent. Ils parlent de la complexité du désir, de la soif de rencontres, de la peur d’être seul et de la difficulté d’être à plusieurs. Ils sont amoureux de l’amour !
Sa 17 juin 20h30
Di 18 juin 19h00
Je 22 juin 19h00
Ve 23 juin 20h30
Sa 24 juin 20h30
Di 25 juin 19h00
fantaisie musicale et théâtrale / dès 12 ans
80 min / Suisse

Temple Allemand

Théâtre
Plein tarif 25.– / Réduit 15.– / Membres 10.–


en lien avec cet événement

Aucun résultat trouvé.

LOVE ?

PETITE ANATOMIE DU SENTIMENT AMOUREUX
par la compagnie odd productions  

direction artistique et musicale, jeu Daniele Pintaudi
co-conception et jeu Françoise Boillat
co-conception et jeu Olivier Gabus
scénographie Nicole Grédy
lumières Philippe Maeder
costumes  Valentine Savary
maquillages Faustine Brenier  
œil extérieur Guillaume Béguin
 
production odd production
coproduction Centre de culture ABC
L’amour est-il régi par des lois naturelles ? L’homme est-il d’un naturel heureux ? Si oui, pourquoi travaille-t-il sans relâche à son malheur, notamment dans sa vie amoureuse ?

Une fantaisie musicale et théâtrale où trois interprètes, «tous sexes confondus», se mettent en quête des origines de l’amour. Au fil de chansons d’amour d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs, ils s’interrogent sur leur vie sentimentale et s’aiment. Ils philosophent, se trouvent et se perdent. Ils parlent de la complexité du désir, de la soif de rencontres, de la peur d’être seul et de la difficulté d’être à plusieurs. Ils sont amoureux de l’amour  !

Sur des musiques de Adam de la Halle, Françoise Hardy, Edith Piaf, Guy Marchand, Demis Roussos, Schumann, Wagner et Brahms, jouées et chantées en «  live  » pour votre plaisir  !

Daniele Pintaudi, né à La Chaux-de-Fonds, est comédien-musicien. Il s'est formé à La Chaux-de-Fonds, Bâle, Zürich, Paris et Berlin. Ces dernières années, il a travaillé au Theater Basel, au Schauspielhaus et à la Gessnerallee à Zürich, au Deutsches Theater Berlin. Il collabore régulièrement avec le metteur en scène Thom Luz, avec lequel il a joué en Islande, en Finlande, en Allemagne, en France et en Israel. Il est professeur certifié de la Technique Alexander.

Françoise Boillat, née à La Chaux-de-Fonds, est comédienne diplômée du Conservatoire de Lausanne. Elle a travaillé sous la direction de Antoine Jaccoud, Dominique Bourquin, Charlotte Huldi, Robert Sandoz, Marielle Pinsard, Guillaume Béguin, Philippe Macasdar, Oscar Gomez Mata, le groupe de musique Velma, Patrice de Montmollin, Hervé Loichemol, Dominique Dardant, Yann Mercanton, André Erlen, Andrea Novicov, Fermin Belza Gomez, Nathalie Sandoz, Stefan H. Kraft, Francy Schori… En 2004, elle fonde La Compagnie du Gaz, dont les principaux projets sont  DYSFONCTIONS ET MALTRAITANCES, TROIS SŒURS MOINS LE QUART,  LES BICHES,  LE MANUSCRIT DES CHIENS, CERTAINES N’AVAIENT JAMAIS VU LA MER et WALLFLOWERING.

Olivier Gabus. Créateur sonore et compositeur depuis 2000. Membre régulier de la troupe L’Outil de la ressemblance dirigée par Robert Sandoz. Diverses expériences professionnelles en parallèle: danseur, metteur en scène, comédien, musicien, technicien, enseignant à la musique scolaire du Locle. 1er Prix du Time Film Festival pour le court-métrage Balle Balade Balançoire. 1er Prix du concours européen Ronner Surprise avec la Cie. Sous-sol. Prix Nico Kaufmann Stiftung pour l'ensemble de son oeuvre.

«TRISTAN  : Isolde  !
ISOLDE  : Tristan  ! Mon aimé  !
TRISTAN  : Mon aimée  !
ISOLDE  : Tu es à moi  ?
TRISTAN  : Je t’ai retrouvée  ?
ISOLDE  : Je peux te toucher  ?
TRISTAN  : Je peux y croire  ?
ISOLDE  : Enfin  ! Enfin  !
TRISTAN  : Sur ma poitrine  ?
ISOLDE  : C’est vraiment toi que je sens  ?
TRISTAN  : C’est vraiment toi que je vois  ?
ISOLDE  : Ça tes yeux  ?
TRISTAN  : Ça ta bouche  ?
ISOLDE  : Là, ta main  ?
TRISTAN  : Là, ton cœur  ?
ISOLDE  : Est-ce moi  ? Est-ce toi  ?
TRISTAN  : Est-ce toi  ?
ISOLDE  : C’est toi que je tiens  ?
TRISTAN  : Est-ce toi  ? Ce n’est pas une illusion  ?
ISOLDE  : Ce n’est pas un rêve  ?
TRISTAN  : Ce n’est pas un rêve  ?
ISOLDE  : Ô délice de l’âme, Ò douce joie, la plus sublime, la plus folle, la plus belle, la plus heureuse  !
TRISTAN  : Sans pareille  !
ISOLDE  : Débordante  !
TRISTAN  : Extatique  !
ISOLDE  : Éternelle  !
TRISTAN  : Éternelle  !
ISOLDE  : Insoupçonnée, jamais ressentie  !
TRISTAN  : Exaltante, toute-puissante  !
ISOLDE  : Joie jubilante  !
TRISTAN  : Merveilleux désir  !
ISOLDE  : Au plus haut du ciel, dérobée au monde.
TRISTAN  : Au plus haut du ciel, dérobé au monde.
ISOLDE  : À moi  ! Mon Tristan  !
TRISTAN  : À moi  ! Mon Isolde  !
ISOLDE  : Mon Tristan  !
TRISTAN  : Mon Isolde  !
ISOLDE  : À moi et à toi  !
TRISTAN  : À moi et à toi  !
ISOLDE  : Pour toujours  ! Mon Tristan, Isolde à toi pour toujours  !
TRISTAN  : Pour toujours  ! Mon Isolde  !
ISOLDE  : Tristan  !
TRISTAN  : Isolde  !
ISOLDE  : Tristan  !
TRISTAN  : Isolde  !
TRISTAN ET ISOLDE  : Pour toujours, unis pour toujours  !»

TRISTAN UND ISOLDE,  Richard Wagner
Soutiens
Loterie romande, Ville de La Chaux-de-Fonds, Canton de Neuchâtel, Fondation culturelle de la BCN, Fondation Casino, Migros Neuchâtel Fribourg, Fondation Goehner.
Love3lTotalItalic.jpgLove3DominikMeier.jpegLove2DominikMeier.jpeg