scènes
en 1 coup d'œil
plus en détail

L’ESPRIT DU LABYRINTHE DANS LE CAPUCCINO EUROPÉEN

UNE NOUVELLE CONFÉRENCE EXTRAVAGANTE
de Pierre Cleitman  

Ce savoureux breuvage est une incontestable métaphore de la construction européenne et de ses aléas au cours du temps. Nous retrouvons Pierre Cleitman et ses conférences extravagantes avec un plaisir non dissimulé, et partagé cette fois avec les Cafés de l’Europe !
 mémo  Me 14 juin 20h30
conférence extravagante ! / dès 14 ans
env. 1h

Théâtre ABC

Prix spéciaux - Café de l'Europe

L’ESPRIT DU LABYRINTHE DANS LE CAPUCCINO EUROPÉEN

UNE NOUVELLE CONFÉRENCE EXTRAVAGANTE
de Pierre Cleitman  

conception, texte, mise en scène et jeu Pierre Cleitman
Pierre Cleitman voit un rapport évident entre l’étymologie, la naissance historique, la structure, les comportements physico-chimiques du capuccino et la construction européenne. Et il le démontre par A plus B, puisant aux meilleures sources – Goethe, Rousseau, Levinas et Fernand Raynaud […]
Les éléments sur lesquels il s’appuie, tous avérés, sont d’ordre historique, chimique, mythologique et politique. Ils tiennent en quelques données simples : le siège de Vienne par les Ottomans en 1683, l’étymologie de la col(l)ation, la vie du moine frivole Marco d’Aviano, la naissance de la
Mittel Europa – l'Europe si moyenne – par l’abandon de cinq tonnes de café ; l’apologue du café-crème, la malheureuse tendance à la floculation des protéines du lait, la saturation circulaire du disciple dans les sociétés primitives. Sans oublier les annexes : crème fouettée et chantilly, légèreté du lait de chamelle ou de guenon, lourdeur du même chez la souris […]
En résumé : l’émulsion précède et implique la construction européenne, sans laquelle nul ne saurait avoir bonne haleine. Lumineux, non ?

Cela paraît délirant ? Ça l’est. Compliqué, et affreusement ? Pas tant que ça, l’homme pratiquant avec bonheur la vulgarisation échevelée, exhaustive et foutraque. Sa langue […] est d'une clarté toute classique, apte à porter sans souffrance des charges conceptuelles de haute finesse et grande gravité…

Pierre Cleitman a le dehors professoral, dans sa version universitaire : minceur élégante et veste un peu lâche, voix posée, geste mesuré, attitude assurée. Etrange bonhomme, pourtant. D’abord, il est suisse. […] Accordéoniste, aussi, et à ce titre grand amateur de musique klezmer. Cela se conçoit, il existe paraît-il des Suisses diatoniques. Comédien. Après tout, pourquoi pas ? Enfin conférencier et ancien étudiant en philosophie à la Sorbonne, cela expliquant probablement ceci, au moins pour une part. Le tout échappe largement à ce qu’on pouvait imaginer de la somme des parties.
 
texte tiré intégralement d'un article de Jacques-Olivier Badia, Lecloudanslaplanche.blogs.fr, 20 mars 2008

PierreCleitmanDjeyo.jpgPierreCleitmanAnoukAntony.jpgPCleitman.jpg