scènes
en 1 coup d'œil
plus en détail

CLOWN’S HOUSES

LA THEORIE DES MARIONNETTES A PROPOS DU NEANT HUMAIN
par le Merlin Puppet Theater  

Inspiré d’un texte de la poétesse anglaise Edith Sitwell, CLOWN’S HOUSES décrit des personnages tragi-comiques, aux prises avec une vie… misérable.
 mémo  Ve 17 novembre 18h30
 mémo  Sa 18 novembre 18h00
marionnettes / dès 16 ans
65min

Théâtre ABC

tarifs spéciaux:  marionNEttes - Festival International
 
plein tarif  25.-
membres ABC, UNIMA, Poudrière,... 18.-
AVS, AI, étudiant-e-s, apprenti-e-s, chômeurs/meuses, carte CARITAS
     et adultes accompagnant un enfant en matinée 15.-
professionnel-le-s du spectacle et enfants jusqu'à 15 ans  12.-
 
abonnement 6 spectacles plein tarif  130.-
abonnement 6 spectacles tarif membres  90.-


en lien avec cet événement

CLOWN’S HOUSES

LA THEORIE DES MARIONNETTES A PROPOS DU NEANT HUMAIN
par le Merlin Puppet Theater  

conception et production Merlin Puppet Theater
jeu Dimitris Stamou, Demy Papada
direction, marionnettes et scénographie Dimitris Stamou
costumes Demy Papada
narration Chris Androvitsaneas
composition Achillefs Charmpilas

Un immeuble, cinq appartements et six personnages principaux. Le public les observe dans leur sombre banalité, brassant leur solitude, leurs cauchemars et leurs larmes. Mais le Merlin Puppet Theater dramatise, «démonise» leurs obsessions, de la manière la plus violente, de sorte de les en libérer. Il ne s’agit pas d’une « analyse », mais simplement de la représentation d’une forme malheureusement courante de la vie moderne: dans leurs maisons-prisons, captifs de la routine, les gens se distancient de leurs rêves.
Cachés pour accentuer le réalisme de l’animation, deux marionnettistes manipulent figurines et objets, usant d'une palette de différentes techniques propres au genre. Ce type de performance caractérise le travail du Merlin Puppet Theater, une compagnie créée à Athènes il y a plus de 20 ans, et qui, jusqu’à CLOWN’S HOUSES, s’adressait principalement au jeune public.
Persuadée que l’argent n’est pas le levier qui donne à l’artiste la liberté de créer, elle utilise le plus souvent des matériaux usagés, qu’elle transforme et magnifie pour ses spectacles.
CLOWNSSHOW1DimitrisPoupalos.jpgCLOWNSSHOW3DimitrisPoupalos.jpgCLOWNSSHOW2DimitrisPoupalos.jpgCLOWNSSHOW5DimitrisPoupalos.jpg