scènes
en 1 coup d'œil
plus en détail

AK-47

KALACHNIKOV, SA VIE, SON OEUVRE
d'après Olivier Rohe  

Les spectacles de Perrine Maurin et de sa compagnie Les Patries Imaginaires interrogent toujours d'une manière ou d'une autre la violence du monde (on s’en est aperçu dans CONTROLE, présenté l'an dernier). Elle adapte ici à la scène le roman qu’Oliver Rohe a consacré à Mikhaïl Kalachnikov et à son « chef d’œuvre »: l’invention du fusil d’assaut AK-47.
 mémo  Je 4 octobre 19h00
 mémo  Ve 5 octobre 20h30
théâtre documentaire et poétique / dès 15 ans
env. 1h30

Temple Allemand

Plein tarif 25.– / Réduit 15.– / Membres 10.–

en complément


Cie Les patries imaginaires

AK-47

KALACHNIKOV, SA VIE, SON OEUVRE
d'après Olivier Rohe  

texte Oliver Rohe (éditions Actes Sud)
mise en scène et adaptation Perrine Maurin
jeu Gurshad Shaheman, Léo Grange, Bryan Campbell, Perrine Tourneux  
dramaturgie Gurshad Shaheman
scénographie Marlène Berkane
regard chorégraphique Vidal Bini
musique  Anthony Laguerre
création lumière  Jean- Gabriel Valot
création vidéo  Vincent Tournaud
assistante à la mise en scène Nathalie Bonafé

production Cie les patries imaginaires
coproduction C C A M - scène nationale de Vandœuvre-lès-Nancy, La Méridienne - scène conventionnée de Lunéville, Le Manège - scène nationale de Maubeuge, Bonlieu - scène nationale d’Annecy, Atelier d’architecture Marc Dauber - Torcy, Centre de culture ABC
accueil en résidence  Centre Pablo Picasso - Homécourt

Robustes, fiables, précis, efficaces – tels sont l'homme et son grand oeuvre : Mikhaïl Kalachnikov et le fusil d'assaut AK-47. Si l'un a accédé au statut de légende russe vivante, l'autre a déferlé sur la planète entière, acteur privilégié de tous les conflits armés depuis sa création en 1947.

De la déportation en Sibérie aux honneurs institutionnels, la vie de cet inventeur hors norme est celle d'un homme qui aimait la pêche, la chasse et les femmes mais surtout l'ordre. Et qui a très vite mis son don inné pour la mécanique au service de la puissance soviétique. La destinée de l'arme mythique a largement excédé cette ambition : en moins d'un siècle l'AK-47 est devenu l'un des biens de consommation les plus courants dans le monde capitaliste globalisé. En 2011, 100 millions d'AK-47, copies et contrefaçons incluses, étaient disponibles dans le monde.

AK-47 est une adaptation du roman MA DERNIÈRE CRÉATION EST UN PIÈGES À TAUPE… de Oliver Rohe, auteur français contemporain. Son écriture ne cesse de faire osciller ce récit entre fiction et réel, fragmentation et recentrement, cinéma et humour, le tout avec une grande douceur et une langue d'une beauté qui touche en plein coeur. Le spectacle entrelace deux temporalités : l'histoire romancée de Mikhail Kalachnikov et l'histoire de sa créature, l'AK-47. Avec un parti-pris fort : aucune image documentaire ne sera produite, peu d'armes visibles, mais la présence concrète et impressionnante de quatre acteurs et danseurs.

C'est en 2003 que Perrine Maurin fonde sa compagnie les patries imaginaires.
Elle choisit quasiment toujours de montrer des textes littéraires ou des montages. Elle souhaite avant tout proposer des « expériences », privilégiant une relation proche, intime, entre le public et le spectacle. Elle brouille les hiérarchies entre les genres, les frontières entre les arts, et bouscule les vérités toutes faites… Elle développe pour cela des installations, des dispositifs, des petites formes où les repères classiques de la représentation sont déjoués, modifiés.

Avec le soutien de la DRAC Grand Est (aide à la création), du Conseil Régional Grand Est (aide à la structuration)
Remerciements  à Judith Depaule et Mabel Octobre, Jean-Claude Berkane et Catherine Fournier (VX1d&co), Thierry Laroche, Jean-Marie Dandoy et au  Cirque Gônes,



AK47-JackyJoannes1.jpgAK47-JackyJoannes2.jpgAK47-JackyJoannes3.jpgAK47-JackyJoannes4.jpg