scènes
en 1 coup d'œil
plus en détail

H2-HEBRON

TEMOIGNAGES - 1ERE SUISSE
Winter Family  

H2 est la zone administrée par Israël dans la ville palestinienne d'Hébron. Shuhada Street en est la rue centrale, maintenant « stérilisée », selon la terminologie israélienne, c’est-à-dire vidée de ses habitants palestiniens pour « raisons de sécurité », depuis l’installation de quelques familles de colons juifs. La comédienne et musicienne Ruth Rosenthal (qu'on avait vue bouleversante dans JERUSALEM, PLOMB DURCI) restitue les témoignages des individus qui vivent dans cette zone d'occupation.
 mémo  Sa 17 novembre 20h30
 mémo  Di 18 novembre 17h30
performance de théâtre documentaire / dès 16 ans
env. 1h30

Temple Allemand

Plein tarif 25.– / Réduit 15.– / Membres 10.–

en complément


Winter Family

H2-HEBRON

TEMOIGNAGES - 1ERE SUISSE
Winter Family  

conception, recherche, mise en scène et scénographie Ruth Rosenthal & Xavier Klaine (Winter Family)
jeu Ruth Rosenthal
modélisation et maquette Quentin Brichet (impression Made It - Genève)
lumières et régie générale  Julienne Rochereau
vidéo Olivier Pérola
enregistrements sonores, diffusion  Xavier Klaine
ingénieur son  Sébastien Tondo, Anne Laurin
collaboration artistique Yael Perlman , Jérôme Vernez, Eric Fesneau

production  Winter Family
coproduction  Vooruit - Gand, Nanterre Amandiers - centre dramatique national, MC93 - scène nationale de Bobigny, Théâtre national de Bretagne - Rennes, Théâtre Vidy-Lausanne, Centre de culture ABC - La Chaux-de-Fonds
avec le soutien de La Fonderie - Le Mans
Il y a quelques années, Ruth Rosenthal reprend contact avec son amie d’enfance, S, une jeune femme israélienne mariée à un activiste ultra-sioniste. Ils habitent avec leurs onze enfants dans une colonie située au cœur de la ville d’Hébron, citadelle protégée nuit et jour par 40 jeunes soldats. Ruth a séjourné à plusieurs reprises dans cette maison afin d’enregistrer de longs entretiens avec S, son mari et ses enfants, mais aussi les témoignages de leurs voisins et de dirigeants politiques palestiniens, de jeunes soldats actifs dans cette zone et des souvenirs de vétérans. Ils ont enfin rencontré et enregistré les guides palestiniens et israéliens qui organisent quotidiennement des visites-guidées destinées aux « touristes de guerre ». Chacun·e leur a montré, décrit, expliqué «leur» Shuhada Street, détaillant la complexité de la situation et convoquant leur conception de l’Histoire, leurs propres histoires, leurs mythes, leurs massacres, leurs textes et leurs Lois. Les habitant·e·s de cette zone décrivent aussi leur vie quotidienne, leurs craintes, leurs espérances et leurs désespoirs, offrant une multitude de narrations face à cette brutale et injuste séparation territoriale planifiée par le régime israélien.

500 pages de témoignages, transcrites, traduites, sélectionnées par le duo d’artistes et de musicien·ne·s Winter Family sont l’élément central et l’unique matière dramaturgique du spectacle. Ruth est seule sur scène dans un rapport de grande proximité avec le public qui l’entoure, et reconstruit une maquette, réplique exacte de la zone H2, sorte de Lego géant en plastique. Le sentiment d'éreintement est lourd, généré par une situation intenable mais qui perdure, par les témoignages intimes mais rôdés d’existences dramatiques. Il fait très chaud à Hébron. Dans H2, le stress est total. A un jet de pierres du Tombeau des Patriarches, qu'elles soient choisies dans l'exaltation ou cruellement subies dans la souffrance d'une occupation militaire, les vies sont radicales.
avec l’aide à la création de la DRAC Île-de-France
H2ShlomiYosef.jpgH2QuentinBrichet.jpgH2OlivierPerola.jpg