scènes
en 1 coup d'œil
plus en détail

TOUT SEMBLAIT IMMOBILE

SPECTACLE TOUT PUBLIC - DES 10 ANS
de Nathalie Béasse  

Trois spécialistes du conte tiennent une conférence sur leur sujet préféré, Très vite celle-ci va prendre un chemin tout à fait inattendu et nous mener dans des forêts effrayantes. Tour à tour poétique et drôle, TOUT SEMBLAIT IMMOBILE nous fait passer, telle ALICE AU PAYS DES MERVEILLES, de l’autre côté du miroir. Premières dates en Suisse pour la compagnie Nathalie Béasse, invitée à montrer quatre spectacles à la Biennale de Venise en 2017.
Me 13 mars 19h00
Je 14 mars 19h00
théâtre contemporain / dès 10 ans
60min

Temple Allemand

Plein tarif 25.– / Réduit 15.– / Membres 10.–

en complément


Cie nathalie béasse
Ce qu'ils en disent...
Revue de presse non-exhaustive
pdf

TOUT SEMBLAIT IMMOBILE

SPECTACLE TOUT PUBLIC - DES 10 ANS
de Nathalie Béasse  

conception, mise en scène et scénographie  Nathalie Béasse 
musique et jeu Camille Trophème
jeu Étienne Fague, Erik Gerken
lumières  Natalie Gallard

constructeur décor Étienne Baillou
peinture Julien Parsy

production association le sens
coproduction Le Théâtre, scène nationale/Saint-Nazaire; Théâtre Louis Aragon, scène conventionnée pour la danse/ Tremblay-en-France; EPCC Le Quai/Angers.
avec le soutien en résidence de Le Manège, scène nationale/Maubeuge; Nouveau Théâtre d'Angers - Centre Dramatique National /Angers; Centre national de la danse contemporaine/Angers
 
TOUT SEMBLAIT IMMOBILE a été présenté en avant-première au Théâtre Louis Aragon à Tremblay-en- France le 28 mars 2013. La première a eu lieu le 25 septembre 2013 au Théâtre de la Bastille à Paris.

Le public vient assister à une conférence autour du conte. Ils sont trois conférenciers, ils nous racontent, ils nous expliquent, puis tout commence à glisser vers la forêt. Ces conférenciers entrent dans leur propre récit, et deviennent les personnages de leurs recherches littéraires. Chaque événement, produit par des chutes, ouvre la porte de l’imaginaire et nous fait entrer petit à petit dans un autre espace. […]
Je veux déconstruire le conte, le transformer, échanger les rôles. Le burlesque est là dans ce regard : pourquoi ne serait-ce pas l’ogre qui laisserait des cailloux ? Nous ferons des allers-retours entre le récit adressé au public et sur ce qui se passe dans cet intérieur, dans cette maison, comme « de l’autre côté du miroir », des mises en abyme. Nous essayons de rire de la cruauté qui se trouve dans les contes... Nous arriverons à un joyeux mélange de ces histoires. […]
Ne jamais croire seulement ce que l’on voit, il y a autre chose derrière les images....?Cette création est une fois de plus produite par un ensemble de questions sur l’humain, sur son espace de vie, son rapport à l’autre. Avec les moyens de la scène, nous essayons de faire résonner ces questionnements, sans jamais imposer de réponses, mais faire vibrer notre perception.?
Peut-on rire de nos peurs ? qu’y a-t-il derrière la forêt ? qui est l’ogre ? pourquoi des cailloux ?...

Nathalie Béasse

Formée aux Beaux-Arts puis au CNR Art Dramatique d’Angers, Nathalie Béasse se nourrit également des apports du Performing-Art dont elle rencontre les expérimentations à la H.B.K. de Braunschweig en Allemagne, école imprégnée par l’enseignement de Marina Abramovic. En 1995 elle intègre le groupe ZUR (collectif de scénographes-performeurs-cinéastes).
A partir de 1999 elle fonde sa compagnie pour développer un travail plus personnel, à la frontière du théâtre, de la danse et des arts visuels. Elle se fait remarquer avec sa première mise en scène Trop-plein.
Aux côtés d’une équipe fidèle de comédiens, musiciens et techniciens elle invente au fil de ses créations sa propre écriture de plateau. happy child, wonderful world, tout semblait immobile, roses ou encore le bruit des arbres qui tombent explorent les limites, les glissements entre le réel et l’imaginaire. A tout moment on bascule d’un univers à l’autre : des images oniriques se déploient et l’instant d’après prennent forme des paysages insolites.
 
Nathalie Béasse est actuellement artiste associée à la Comédie, scène nationale de Clermont-Ferrand.?

La compagnie nathalie béasse est conventionnée par l’État, Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) des Pays de la Loire, par le Conseil régional – Pays de la Loire et reçoit le soutien de la Ville d’Angers
tout semblait immobile a été présenté à la Biennale de Venise avec le soutien de la Région des pays de la Loire en partenariat avec l’Institut français.
 




ToutSemblaitImmobileWThierry.jpgToutSemblaitImmobileMarineOger.jpg

Lancement