cinéma
en 1 coup d'œil
plus en détail
 

ZOMBI CHILD

Bertrand Bonello  

Présenté lors de la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, ZOMBI CHILD propose une vision mystique, tant de la légende haïtienne que de l’amitié qui peut lier deux adolescentes.
Me 14 août 20h45
Je 15 août 20h45
Ve 16 août 20h45
Sa 17 août 20h45
Di 18 août 20h45
Lu 19 août 20h45
Ma 20 août 20h45
Ve 23 août 18h15
 mémo  Di 25 août 18h15
 mémo  Lu 26 août 18h15
 mémo  Ma 27 août 18h15
fiction / dès 16 ans
1h43 / France / 2019

Cinéma ABC

Plein tarif 14.– / Réduit 11.– / Membres 10.–

ZOMBI CHILD

Bertrand Bonello  

âge légal et conseillé 16 ans
Haïti, 1962. Un homme est ramené d'entre les morts pour être envoyé de force dans l'enfer des plantations de cannes à sucre.
55 ans plus tard, au prestigieux pensionnat de la Légion d'honneur à Paris, une adolescente haïtienne confie à ses nouvelles amies le secret qui hante sa famille.
Elle est loin de se douter que ces mystères vont persuader l'une d'entre elles, en proie à un chagrin d'amour, à commettre l'irréparable.
Prendre comme point de départ le cas des zombis à Haïti pour explorer les affres d’une adolescence dorée, tel est le pari lancé par Bertrand Bonello dans ZOMBI CHILD, son huitième long-métrage. Il nous livre ici une mise en scène sobre et épurée, jouant des allers-retours chronologiques afin que les deux histoires se fassent échos et parviennent à traiter la notion de déshumanisation de la société. Bien loin du folklorique ou du fantastique, la figure du zombi étaye l’idée d’un esclavagisme encore bien présent.
ZombiChild1.jpgZombiChild2.jpgZombiChild3.jpg

Bande-annonce